Actions

Festival Les courants : ambiance détendue pour les uns, coup de soleil pour les autres !

Le Collectif était présent samedi après-midi sur le festival de la BD de Saint-Ouen-les-Vignes afin de distribuer sa petite bande dessinée faite pour l’occasion. Le temps était beau, malheureusement les festivaliers étaient peu nombreux et ce qu’ils ont vu n’a pas forcement dû les inciter à revenir…

Résultat de recherche d'images pour "michel blanc les bronzes"

Alors que dans le cadre bucolique de l’île de Saint-Ouen le soleil incitait tout le monde à la décontraction et à la bienveillance le Collectif a fait sa distribution tout en devisant tranquillement avec tout le monde. Ainsi de nombreuses personnes se sont intéressées aux problèmes de nos communes, ont été sensibilisées à la problématique des fusions de communes dans une bonne ambiance ainsi que le montre cette petite vidéo de Gaëlle rencontrant un festivalier :

L’objectif du Collectif était simple : rencontrer les gens pour sensibiliser au sujet de notre fusion et des communes nouvelles en général.

Malheureusement ce projet a été jugé suffisamment menaçant par quelques conseillers pro-fusion pour les mettre dans une colère noire, à moins qu’il ne faille y voir les stigmates d’une exposition trop continue aux rayons du généreux soleil qui brillait en ce bel après-midi. En effet, et alors que d’autres conseillers se montraient ouverts au dialogue et au débat, certains conseillers n’ont certainement pas donné une image très positive de leur façon d’envisager le débat et ont fait étalage d’une agressivité insensée et qui a dû choquer nombre de festivaliers présents. Ainsi certains d’entre eux ont été sommés de rendre le tract distribué par le Collectif, d’autres ont été violemment pris à partie par des conseillers municipaux ou des membres de la famille d’élus et les membres du Collectif ont été sommés à de nombreuses reprises de quitter les lieux soi-disant parce qu’ils n’avaient rien à y faire : le Président de la Communauté de Communes s’est montré particulièrement agressif envers un membre du Collectif, trois conseillers municipaux différents se sont fâchés, dont l’une s’est précipitée sur de malheureux festivaliers en criant qu’il ne fallait pas écouter ce qu’on leur disait, ni prendre le tract… Certains parmi eux ont menacé d’appeler la gendarmerie ou de déposer une plainte, d’autres ont maintenu que l’endroit et le festival étaient privés, bref les gens présents ont pu constater par eux-mêmes comment la municipalité envisageait le dialogue et ont pu se sentir mal à l’aise face à l’agressivité extrême déployée. Ceci est bien entendu déplorable.

Mais cela n’a évidemment pas empêché le Collectif de nouer des contacts très intéressants avec les gens présents (hélas peu nombreux il faut bien le dire) et la planche du Collectif a eu son petit succès. La star du festival, Franck Margerin, a d’ailleurs eu son exemplaire. Peut-être fallait-il voir un hommage détourné à l’auteur de la série des Lucien dans l’accueil rock’n’roll réservé au Collectif…

Résultat de recherche d'images pour "margerin lucien bd"

Rappel : les précédents coups d’éclat des quelques conseillers municipaux pro-fusion

Lorsque les gendarmes sont venus trouver un membre du Collectif suite à une plainte abracadabrante

Lorsque la balade du cercueil de la commune a été commentée lors des vœux de nouvel an de la commune

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s