Ailleurs

Saint-Lucien ou l’éloge de la persévérance

Mauvaise fusion d’un jour mauvaise fusion de toujours écrivait-on sur ce blog au sujet d’une fusion loi Marcellin qui n’était toujours pas digérée par les habitants plus de quarante ans après.

A Saint-Lucien non plus on n’avait pas voulu de la fusion avec Sigy-en-Bray et il aura fallu attendre 43 ans pour obtenir la défusion !

Aujourd’hui c’est chose faite et Saint-Lucien est redevenu une commune à part entière au 1er janvier 2017. Bravo à eux !

Au passage: les administrés qui ont participé au groupe de travail sur les conséquences administratives d’une fusion trouveront matière à reflexion…

gif-loop-01

43 ans que ça dure les galères ! A l’heure où quelques élus de Saint-Ouen-les-Vignes maintiennent la pression sur les administrés avec un projet de fusion dont personne ne comprend l’intérêt il y a là de quoi méditer.

Un groupe de travail a été constitué sur les « conséquences administratives » d’une fusion. Le compte rendu de la première réunion laisse apparaître beaucoup de désinvolture et peu de sérieux. Ainsi il y est écrit noir sur blanc au chapitre « Adressage » :

Code postal commun aux 2 communes, donc pas de changement.

Je recommande à tous ceux qui seraient tentés de croire en cette fable de lire l’article suivant, tiré de l’éclaireur-la dépêche et qui explique le calvaire des habitants de Saint-Lucien avec ces mots :

Cette défusion est attendue car le fait que Saint-Lucien soit associé à Sigy-en-Bray sans être géographiquement rattaché pose des soucis aux habitants dans la vie quotidienne. En effet les secours ou les livreurs perdent du temps en allant d’abord à Sigy puis après à Saint-Lucien. Les papiers officiels d’état civil ne reflètent ceux des véhicules, ce qui est une infraction et peut entraîner le paiement d’une amende. Certains habitants de Saint-Lucien sont dans l’annuaire mis dans Sigy et d’autres à Saint-Lucien…

Résultat de recherche d'images pour "gif shadok"Ce n’est pas vraiment le sujet et nous y reviendrons plus longuement mais tout de même, par gourmandise, je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous cette phrase du compte rendu sur les conséquences administratives au sujet du changement de Kbis, révélant à la perfection le sérieux des recherches sur le sujet de travail :

Certaines démarches normalement payantes auprès des chambres de commerce et de l’industrie, de métiers et de l’artisanat seraient gratuites sur présentation d’un courrier de la commune nouvelle.

Ainsi, on utilise le conditionnel pour parler des conséquences d’une fusion ! Quel sérieux !



Revue de presse



Résultat de recherche d'images pour "l'éclaireur la dépeche"

Sigy-en-Bray, Saint-Lucien. « On est prêt à devenir autonome »

C’est la défusion entre Saint-Lucien et Sigy-en-Bray

26/07/2016 à 14:28 par Administrateur

Jean-Pierre Leteiller, maire délégué de Saint-Lucien, avec tout le dossier concernant l'enquête publique. -
Jean-Pierre Leteiller, maire délégué de Saint-Lucien, avec tout le dossier concernant l’enquête publique. –

L’enquête publique concernant la demande d’autonomie de Saint-Lucien par rapport à la commune de Sigy-en-Bray s’est terminée lundi dernier.

« Une vingtaine de personnes sont venues s’exprimer », indique Jean-Pierre Leteiller, maire délégué de Saint-Lucien. Ce dernier attend maintenant l’avis du commissaire enquêteur, qui sera transmis dans un délai d’un mois.

Cette défusion est attendue car le fait que Saint-Lucien soit associé à Sigy-en-Bray sans être géographiquement rattaché pose des soucis aux habitants dans la vie quotidienne. En effet les secours ou les livreurs perdent du temps en allant d’abord à Sigy puis après à Saint-Lucien. Les papiers officiels d’état civil ne reflètent ceux des véhicules, ce qui est une infraction et peut entraîner le paiement d’une amende. Certains habitants de Saint-Lucien sont dans l’annuaire mis dans Sigy et d’autres à Saint-Lucien…

« On est prêt pour devenir autonome, on se bat pour cela depuis longtemps », indique l’élu de Saint-Lucien. «La défusion ne changera rien au niveau de l’école, l’état civil était déjà là et le PLU est déjà fait. Les gens viendront directement à la mairie de Saint-Lucien en cas de vente de maison et non plus à Sigy. On va continuer à rembourser les emprunts pris avec Sigy jusqu’en 2022. Mais le plus important est que l’on va travailler en accord avec Sigy », indique le maire délégué.

En 2017

Côté calendrier l’enquête publique n’est qu’un premier pas, le chemin est encore un peu long. Après le rapport du commissaire enquêteur, si les conclusions sont défavorables, le conseil municipal doit donner son avis.

Si les conclusions sont favorables, un arrêté préfectoral doit être pris mettant en place une commission consultative. Les habitants de Saint-Lucien devront choisir sept délégués, qui devraient être élus entre le 25 septembre et le 2 octobre prochain. Cette commission va ensuite donner son avis sur la fusion, qui sera transmis à la Préfecture. Le conseil municipal de Sigy se réunira à nouveau et décidera ou non de la défusion. Cela devrait se passer, sauf contretemps, fin novembre. Le conseil départemental donnera ensuite son avis puis le Préfet.

Au premier janvier 2017 les deux communes devraient être séparées et les habitants de Saint-Lucien et Sigy retourneront aux urnes pour élire leurs conseils municipaux respectifs. Affaire à suivre donc.

L.D


Résultat de recherche d'images pour "l'éclaireur la dépeche"

Sigy-en-Bray Sigy et Saint Lucien retrouvent leur indépendance

La défusion des communes de Sigy et Saint-Lucien est actée. Chacune reprend son autonomie à partir du 1er janvier 2017. L’arrêté a été signé par le préfet le 9 décembre 2016.

16/12/2016 à 16:53 par mg.dartois

Sigy-en-Bray vient d'être reconnue par l'administration. Elle aura son propre conseil municipal et donc sa propre mairie.
Saint-Lucien vient d’être reconnue par l’administration. Elle aura son propre conseil municipal et donc sa propre mairie.

Une page se tourne pour Sigy-en-Bray et Saint-Lucien. Le 1er janvier 2017, les deux communes retrouvent officiellement leur indépendance après 43 ans de vie commune. La préfecture vient de prendre un arrêté dans ce sens.

C’est à la demande des habitants de Saint-Lucien que la procédure de séparation avait été engagée dès les municipales de 2014.

«  Nous avons travaillé en très bonne entente avec nos collègues de Saint-Lucien durant ces trois dernières années, ce qui a été la clé de la réussite », explique Sabrina Bréquigny maire de Sigy-en-Bray.

Le conseil municipal sera dissout. Une délégation spéciale sera donc nommée par le préfet, elle gérera les affaires courante à partir du 1er janvier 2017 jusqu’à l’élection de deux nouvelles équipes municipales début 2017.

Plus d’informations dans notre édition du 21 décembre 2016

A lire aussi: http://www.leclaireur-ladepeche.fr/2016/08/18/enquete-publique-les-conclusions-sont-favorables-a-la-defusion/

A lire aussi : http://www.leclaireur-ladepeche.fr/2016/08/02/saint-lucien-on-est-pret-a-devenir-autonome/

76780 Sigy-en-Bray



  Paris-NormandieSaint-Lucien : la procédure de défusion avec Sigy-en-Bray avance

 Publié 20/10/2016
Mise à jour 20/10/2016
Le village est rattaché depuis 1973 à Sigy-en-Bray

Sigy-en-Bray/Saint-Lucien. La procédure de défusion poursuit sa route. Une commission consultative a été constituée.

 Après le résultat de l’enquête publique donnant un avis favorable au retour à l’autonomie de Saint-Lucien, vis-à-vis de Sigy-en-Bray, le commissaire enquêteur invitait les autorités administratives à mettre tout en œuvre « dans les meilleurs délais possibles, pour que la défusion des deux communes soit effective au 1erjanvier 2017 et que des élections municipales soient organisées par les services de l’État en début d’année prochaine ».

Cette suggestion de Jean-Jacques Delaplace se concrétise. Saint-Lucien va-t-elle reprendre son identité de commune à part entière, perdue en 1973 ? Cela semble plus que jamais réalisable. La prochaine étape était la prise d’un arrêté préfectoral visant à instituer une commission consultative pour Saint-Lucien.

Vers une décisiondu conseil départemental

À cet effet, les élections se sont tenues le 25 septembre et la commission a été élue au 1er tour avec 82 votants sur 151 et 81 votes exprimés.

La commission consultative était composée de sept membres, uniquement des électeurs de Saint-Lucien et seules les électeurs étaient amenés à se prononcer.

Dans cette commission, il n’y avait que trois élus de Saint-Lucien, puisque inscrits sur la liste électorale de Saint-Lucien.

« Son rôle a seulement constitué à élire son président, puis à débattre de l’enquête publique et des conclusions du commissaire-enquêteur, pour donner son avis sur le retour à l’autonomie », explique le conseiller municipal François Perotto.

Réunie le 1er octobre sur convocation du maire, la commission a donné un avis favorable au retour à l’autonomie. Puis le 7 octobre, c’est le conseil municipal qui s’est réuni et après délibération a donné un dernier avis favorable. Reste maintenant au sous-préfet de saisir le conseil départemental, afin qu’il donne son avis. Celui-ci a six semaines pour le faire, une absence de délibération valant avis favorable. Ensuite, le préfet, en dernier recours, prendra la décision finale.

« Tout ce que nous pouvions et devions faire à notre niveau a été fait ! » Depuis 2011, date à laquelle la demande de défusion a été enclenchée, les élus de Saint-Lucien ont fait preuve d’une persévérance qui devrait, à terme, payer.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s