Dans la presse

Les voeux à Montreuil : plus on avance et plus on recule !

Est-ce une devise Shadok ? Toujours est-il que non seulement le projet n’a pas gagné en visibilité en 8 mois de temps mais il devient même de plus en plus compliqué d’y comprendre quoi que ce soit et ce ne sont pas les propos de Monsieur Padiolleau à la cérémonie des vœux qui vont arranger les choses…

et-les-shadoks-pompaient-pompaient-pompaient-73601

Résultat de recherche d'images pour "quand on ne sait pas ou on va on y va"

Bon bin avec ça les Audoniens comme les Montreuillois ne vont pas y voir plus clair ! Avec deux élus qui ne disent pas la même chose ça va être compliqué de comprendre ce qui se passe et ce d’autant plus que les informations sont déjà rares.

Alors que Madame Adrast évoque des groupes de travail dont l’objectif est d’établir « un état des lieux sur le fonctionnement actuel de nos deux communes » et de recenser « les avantages et les inconvénients » (source: la gazette municipale de décembre 2016) d’une fusion, monsieur Padiolleau, lui, ne s’embarrasse pas de ces concessions à l’opinion et parle franchement de groupes de travail ayant pour but de « conserver l’identité de chaque commune tout en améliorant les services rendus à la population. »

Dans son enthousiasme monsieur Padiolleau oublie simplement que les administrés qui participent aux groupes de travail n’ont pas tous (et loin de là même) le but de parvenir à une fusion et qu’il y a de nombreuses personnes (gageons qu’ils sont même majoritaires) à ne pas vouloir fusionner !

Décidément la communication est toujours aussi compliquée d’un village à l’autre et le consensus toujours aussi difficile à obtenir !

Résultat de recherche d'images pour "quand on ne sait pas ou on va on y va"

Mais ce n’est pas tout ! En effet, quand bien même Madame Adrast et Monsieur Padiolleau réussiraient-ils à avoir (enfin !) le même discours sur le projet de fusion il faudrait encore qu’ils sachent de quoi ils parlent.

Alors que les groupes de travail ont été créés pour réfléchir à un projet de fusion entre Saint-Ouen-les-Vignes et Montreuil-en-Touraine, monsieur Padiolleau avoue qu’en fait les contours du projet ne sont pas clairs. Ainsi, il déclare qu’il « n’est pas exclu que d’autres communes rejoignent le projet »

Autrement dit, tout le travail qui est demandé aux administrés pour (selon monsieur Padiolleau en tout cas) élaborer un projet de fusion entre Montreuil et Saint-Ouen sera peut-être bon à jeter si Limeray, Cangey ou d’autres rejoignaient l’aventureuse aventure en cours de route !

Mais tout cela n’est probablement rien car selon la devise shadok : « Je pompe donc je suis » et au moins pendant qu’on pompe eh bien… on pompe… même s’il ne se passe rien !Résultat de recherche d'images pour "shadok"



logo_de_la_nouvelle_rc3a9publique_du_centre-ouest_2008_c3a0_aujourde28099hui

Une cure de rajeunissement pour le bourg

02/02/2017 05:32
Jean-Luc Padiolleau. - Jean-Luc Padiolleau.

Jean-Luc Padiolleau. 
Le maire de Montreuil-en-Touraine, Jean-Luc Padiolleau, a clôturé, vendredi soir, la tournée des cérémonies des vœux dans le canton d’Amboise. Devant un public nombreux, il est revenu sur le programme qui a retenu toute leur attention en 2016, l’opération Cœur de village. « Nous avons enfin un centre digne de ce nom. Le bourg de Montreuil a rajeuni. En plus de cet embellissement, le réseau d’eau pluviale a été revu et mis aux normes. La mobilité a été améliorée grâce à la suppression de pentes et d’obstacles permettant ainsi aux personnes à mobilité réduite de mieux se déplacer. Le coût de l’opération s’élève à 305.447,88 € TTC, étude et travaux compris », a-t-il expliqué, avant d’énumérer d’autres réalisations de l’année écoulée, comme la borne de recharge pour véhicules électriques, des Led pour l’éclairage public, etc.

Le public était important à ce rendez-vous traditionnel. - Le public était important à ce rendez-vous traditionnel.

Les projets de 2017

Il évoqua ensuite 2017 : « Nos investissements seront moins ambitieux que 2016, mais ils s’orienteront vers le respect de l’environnement, l’économie d’énergie, l’amélioration des services et le renforcement de la sécurité ». Il est prévu l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, le rajout des points d’éclairage dans le hameau de Pierre-Bise, une meilleure sécurité des piétons, la sécurisation de l’école, avec les installations de clôtures, de vidéosurveillance et de portier visiophone, etc.
Concernant le projet de fusion avec Saint-Ouen-les-Vignes, il a apporté des explications : « Nous avons mis en place, avec Saint-Ouen, des groupes de travail intégrant élus et habitants volontaires. Le but est de conserver l’identité de chaque commune tout en améliorant les services rendus à la population. Il n’est pas non plus exclu que d’autres communes rejoignent ce projet ».

Correspondant NR, Jean-Claude Louet
Résultat de recherche d'images pour "shadok"
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s