Fusion leaks

Lettre de démission des groupes de travail d’un administré de Montreuil-en-Touraine

Premier document diffusé par le Collectif en exclusivité (en effet la mairie n’a visiblement pas jugé utile de communiquer à ce sujet, allez savoir pourquoi…) !

Parce que si la mairie veut vraiment jouer la carte de la transparence elle a besoin d’être aidée pour que les administrés aient le maximum d’informations sur le projet de fusion  de quelques conseillers municipaux.

Le Collectif appelle d’ailleurs tous les administrés, inscrits ou non dans les groupes de travail à partager tous les documents intéressants en leur possession. Ils peuvent prendre contact avec nous afin que nous étudiions ensemble la meilleure voie de diffusion.

Résultat de recherche d'images pour "shadok amnésique"

Lire la suite

Publicités

Ailleurs

Saint-Lucien ou l’éloge de la persévérance

Mauvaise fusion d’un jour mauvaise fusion de toujours écrivait-on sur ce blog au sujet d’une fusion loi Marcellin qui n’était toujours pas digérée par les habitants plus de quarante ans après.

A Saint-Lucien non plus on n’avait pas voulu de la fusion avec Sigy-en-Bray et il aura fallu attendre 43 ans pour obtenir la défusion !

Aujourd’hui c’est chose faite et Saint-Lucien est redevenu une commune à part entière au 1er janvier 2017. Bravo à eux !

Au passage: les administrés qui ont participé au groupe de travail sur les conséquences administratives d’une fusion trouveront matière à reflexion…

gif-loop-01

Lire la suite

Points de vue

Intervention de Jean Lassalle au sujet du rôle des élus locaux

Le débat sur la loi NOTR(e) fut houleux. Les maires de l’AMRF (Association des Maires Ruraux de France) furent chargés par les gendarmes. Dans l’hémicycle, certains députés se sont élevés contre une loi jugée liberticide, absurde, incohérente et injuste. C’est le cas de Jean Lassalle, élu de la quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantique.

Résultat de recherche d'images pour

Lire la suite

Analyses

Compte rendu du conseil municipal du 16 février (deuxième partie): un petit problème de décodeur ?

Miracle ! Tout va encore mieux que la dernière fois ! Ce n’était pourtant pas chose aisée mais la présence de nombreux citoyens membres du Collectif a, semble t-il, dopé l’ambiance surréaliste du conseil municipal ou, malgré la fumée épaisse qui sortait de la porte soigneusement fermée, tout allait pour le mieux !

Mais quand cessera cette mascarade ?

Résultat de recherche d'images pour "shadoks plus ça rate"Résultat de recherche d'images pour "shadok"

Lire la suite

Analyses

Compte rendu du conseil municipal du 16 février (première partie): de la transparence mais  pas trop…

Encore une fois le conseil municipal aura donné lieu à quelques scènes surréalistes. La première d’entre elles au sujet de la transparence démocratique.

« Il en faut ! » jurent les conseillers municipaux… « quand c’est nécessaire seulement » serait-on tenté d’ajouter.

Résultat de recherche d'images pour "devin shadok"

Résultat de recherche d'images pour "shadok"

Lire la suite

Actions

Courrier envoyé aux administrés participant au groupe de travail sur l’école

Mardi 21 février se tiendra la seconde réunion du groupe de travail sur l’école et la  cantine. Afin de soutenir les administrés dans leur démarche de recherche et de leur permettre d’avoir les éléments contradictoires qui ne leur seront peut-être pas proposés le Collectif leur a envoyé un courrier. L’objectif est de marquer notre soutien à  tous ceux (la majorité) qui parmi les inscrits nous ont fait part de leurs doutes sur un projet de fusion et sur l’objectivité et la transparence de ces groupes de travail. Nous sommes disponibles pour leur faire part de toutes nos recherches et leur faire profiter de tous les contacts que nous avons établi, de la Bretagne à la Bourgogne et du Lot au Loir-et-Cher.

En effet, pour un Administré inscrit à un groupe de travail dans l’optique de défendre son village (ce qui est le cas de la majeure partie d’entre eux) et non pour promouvoir un projet de fusion dont le sens ne sera jamais apparu, rien ne peut être pire que de se rendre compte après-coup qu’on a servi à justifier le projet de quelques uns sans avoir les éléments en main pour faire valoir le bon sens d’une non-fusion.

Le Collectif est de leur côté pour faire valoir leur droit à la contradiction et les aider à tenter d’influer sur les objectifs de ces groupes de travail qui  pour le moment sont toujours là pour « élaborer un projet de fusion avec Montreuil-en-Touraine ».

Résultat de recherche d'images pour "shadok"

Lire la suite

Analyses

Quelles implications pour les agents communaux (deuxième partie) ?

Mais alors, qui fusionne et avec qui ???

Alors que nous pensions avoir au moins un élément acquis avec ce fameux projet de fusion qui occupe quelques membres du conseil municipal depuis de longs mois, monsieur Padiolleau a jeté le trouble lors de la cérémonie des vœux à Montreuil-en-Touraine. En effet nous avons à cette occasion découvert que la fusion ne serait pas seulement entre Saint-Ouen-les-Vignes et Montreuil-en-Touraine (voir l’article ici) mais pourrait concerner d’autres communes des alentours !!!

Coup de théâtre et retour à la case départ pour ceux qui espéraient y comprendre quelque chose!

Néanmoins, le Collectif, qui n’apprécie guère les extrapolations et aime les choses concrètes et indubitables,tient à porter quelques éléments intéressants au débat.

Résultat de recherche d'images pour

Lire la suite

Ailleurs

Une chose dont on ne parle jamais : quelles implications pour les agents communaux ?

En ce moment se tiennent les groupes de travail qui réfléchissent au projet de fusion de quelques membres du conseil municipal. L’avenir de notre commune se joue peut-être là. Les administrés qui y participent eux-mêmes se sentent souvent impuissants et lésés mais que dire des agents communaux qui voient leur avenir suspendu à un fil ?

Résultat de recherche d'images pour

Lire la suite

Ailleurs

Il n’y a pas d’âge pour saisir les enjeux démocratiques d’une commune nouvelle : l’exemple du maire de Vauconcourt

« Le temps ne fait rien à l’affaire » chantait l’ami Brassens c’est, et cela restera toujours, vrai.

Ainsi, le jeune maire de Vauconcourt-Nervezain, commune fusionnée de force dans les années 70 suite à la loi Marcellin n’a pas connu l’avant fusion puisqu’il n’était pas né mais il a bien compris que ça ne c’était pas bien passé, pour preuve la parole des anciens du village qui ne décolèrent pas quarante ans après.

Ainsi, lorsque l’AMF (Association des Maires de France) organise une soirée de présentation du dispositif Communes Nouvelles en Haute-Saône (une petite soirée de propagande entre amis pensaient-ils), il rappelle à tous les élus présents ce que le bon sens le plus élémentaire enseigne.

Leçon de démocratie par un jeune homme de 29 ans qui a la tête bien sur les épaules. Et si la Haute-Saône ne compte que deux communes nouvelles aujourd’hui il est sans doute parmi les responsables.

Résultat de recherche d'images pour "shadok"

Lire la suite