Analyses

Compte rendu du conseil municipal du 19 janvier

Les premiers groupes de travail en vue d’élaborer un projet de fusion avec la voisine Montreuil-en-Touraine ont eu lieu. Du côté des quelques conseillers municipaux qui participent activement à la chose c’est l’euphorie : tout va pour le mieux…

Autrement, le cifsom a obtenu gain de cause par rapport aux pratiques démocratiques dans la vie publique locale.


Une victoire pour la vie démocratique locale

Le mois dernier le cifsom dénonçait le climat qui régnait au  niveau des affaires publiques : absence de visibilité, affaires menées en catimini, manque total de transparence. Comme d’habitude un silence méprisant fut la seule réponse de la municipalité sauf que…

Sauf qu’il a bien fallu agir car nos revendications étaient, encore une fois, légitimes. Les ignorer revenait à ignorer les règles fondamentales de la démocratie. Si bien que Madame Adrast a annoncé les dates des trois prochains conseils municipaux, celui de février, celui de mars et celui d’avril !!! Nous n’en demandions pas tant mais nous remarquons tout de même que l’impact de l’action du collectif est réel, ceci grâce à l’appui des Audoniens qui donnent force et crédibilité à son action.

Mais ce n’est pas tout car les comptes-rendus des conseils municipaux sont apparus sur le site de la mairie ! Un tel empressement à réparer ce manque montre encore une fois très clairement le sérieux des revendications du Collectif : nous n’agissons pas à la légère et uniquement pour le respect des règles démocratiques dans l’intérêt des Audoniens.

Pour finir avec cette séance d’auto congratulation qui fait du bien voici le contenu d’un courrier que nous avons reçu cette semaine d’une habitante de Montreuil et que vous pourrez également lire à la rubrique « pour un référendum » :

Devant le manque d’informations de la part de nos élus, je souhaite qu’ils nous établissent clairement, réellement les avantages et les inconvénients et qu’ensuite un référendum soit organisé sur le bien fondé ou non d’une fusion des 2 communes.
Une habitante de Montreuil qui vient de découvrir votre site.
Merci pour vos informations.

Concernant les groupes de travail, « tout va très bien madame la marquise ! »

Evidemment au sujet des groupes de travail il va sans dire que la satisfaction était de mise pour les quelques tenants d’une fusion. Tout se passe au mieux, les travaux avancent d’un bon pas, l’harmonie règne et les discussions sont constructives et, bien évidemment, tournées vers l’objectif d’établir une charte qui mettra tous les Audoniens d’accord sur les bienfaits évidents d’une fusion.

Les informations que nous en avons sont pourtant nettement moins idylliques entre discussions stériles, panne sèche d’arguments en faveur d’une fusion, absences nombreuses et remarquées ( du côté de Montreuil-en-Touraine 8 inscrits parmi les habitants seulement, des élus très peu mobilisés qui semblent s’être dit que la participation à des heures et des heures de réunions pour un projet qui de toute façon ne sera pas validé par les Audoniens était vraiment inutile. Du côté de Saint-Ouen plus d’un tiers du conseil municipal qui ne participe pas aux groupes de travail), nombre d’élus parfois très important par rapport aux administrés (7 élus dans les groupes gouvernance et entretien, batiments contre 4 administrés) et sentiment que le but final est l’élaboration d’une charte pour une fusion quelque soit le tour pris par les discussions en cours.

Adresse aux Audoniens ou aux Montreuillois participant aux groupes de travail

Pour finir, le Collectif souhaite s’adresser à tous ceux qui ont fait le choix de s’inscrire à ces groupes de travail, qu’ils soient de Montreuil-en-Touraine ou de Saint-Ouen-les-Vignes :

Mesdames, messieurs les intervenants des groupes de travail, sachez que vous pouvez solliciter le cifsom autant que vous le souhaitez par le biais de l’adresse mail du collectif, nous vous répondrons avec plaisir car, sachez-le, nous avons également fourni un gros travail de recherches  et sommes allés collecter des informations là où la mairie ne vous suggérera pas d’aller.

Une charte n’a aucune valeur autre que symbolique ainsi que nous l’expliquait dès le mois de septembre Stéphane Ternoise lors du pique-nique citoyen et ainsi que peuvent vous le rappeler les habitants de Bourré (commune ayant fusionné avec Montrichard), qui en font maintenant les frais, notamment à propos de l’école. Aussi est-il capital pour vous de vous informer auprès de sources indépendantes, citoyennes, consciencieuses, solidaires et en relation avec d’autres communes vivant ou ayant vécu les affres d’un projet de fusion. Comme vous nous désirons le meilleur pour la commune.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s