Analyses

                             Tête bien faite et crânes d’oeuf.

 

Vanik Berberian est un excellent chanteur, mais il est surtout comme plus personne ne peut l’ignorer sur ce blog (cf Dossier Berberian) le président de l’Association des Maires Ruraux de France. Dans cet entretien, il défend les positions qui ont toujours été les siennes, c’est à dire l’indépendance des maires dans leurs prises de décisions par rapport aux représentants de l’état, un pouvoir au plus proche des citoyens pour que les politiques soient menées en leur nom.

Cette vidéo a pour thème les rapports qu’entretiennent pouvoir central et communes rurales, mais il est facile d’y entendre en filigrane l’écho de la création des communes nouvelles, au sujet desquelles monsieur Berberian, fidèle à lui même, avait déclaré ceci: «… il ne faut pas que le préfet impose cette décision. Elle revient à la population à travers une consultation.»

Se dessine en creux le portrait croquignolesque d’un journaliste, plein de condescendance à l’égard de son invité, qui ne se rend pas compte qu’il illustre de facto les propos du maire de Gargilesse dans l’Indre.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s