Ailleurs

ouest-france_logo-180x120En Bretagne de nombreux projets de commune nouvelle ont échoué depuis un an et si toute la région ne compte que 3 communes nouvelles elle le doit à la mobilisation souvent massive des habitants. Premier exemple, celui d’Arbrissel qui est un cas d’école avec la mise en place d’une pétition très majoritairement signée réclamant transparence et consultation des habitants et une municipalité totalement coupée de ses administrés. Le premier article date du mois d’août 2015 et le second d’un mois plus tard.

arbrissel

  • Projet de commune nouvelle : les habitants autour d’une pétition

« Nous ne remettons pas en cause le projet de création d’une commune nouvelle, mais uniquement le choix de la commune limitrophe : Visseiche, plutôt que Retiers. C’est pour nous un manque de transparence et de consultation citoyenne, d’où cette pétition », exposent Marcel Goulay, ancien maire et conseiller de la commune, et Patrick Guillet, porte-parole des pétitionnaires.

Fin juillet, la pétition recueillait 152 signataires sur les 214 inscrits sur les listes électorales, soit 82 % des foyers arbrisselois.

Elle fait suite à la réunion publique du 19 juin, dans la commune, animée par Dominique Saba, maire d’Arbrissel et par Bruno Gatel, maire de Visseiche. « Une première ébauche avait été transmise en réunion de conseil, le 6 juillet. »

Pourquoi une pétition ?

« La réflexion engagée autour de la création d’une commune nouvelle doit continuer, moyennant l’élaboration d’une charte avec la commune de Retiers. Elle pourra être comparée avec la charte établie entre Arbrissel et Visseiche, précisant les points forts et les points faibles de chaque projet. De plus, chaque commune devra présenter une étude financière intégrant les dépenses déjà engagées et les dépenses prévisionnelles à court, moyen et long terme. »

« Nous demandons également que le conseil municipal communique avec la population d’Arbrissel, pour que la décision finale soit souhaitée et acceptée par la majorité des habitants. » Une pétition dont la copie a été transmise par voie postale, en préfécture notamment, le 30 juillet, et remise en mairie dans la foulée. « En parallèle, nous attendons que le maire reprenne contact avec Retiers. »

Des arguments en faveur de Retiers

Marcel Goulay et Patrick Guillet s’interrogent : « Quel est l’intérêt de fusionner avec une petite commune ? Notre bassin de vie se partage entre Retiers et La Guerche, pas avec Visseiche, comme en atteste la répartition des élèves arbrisselois sur le territoire. Sur les 44 enfants d’Arbrissel, 24 sont scolarisés à Retiers, douze à La Guerche, trois à Rannée et les cinq autres fréquentent Visseiche-Marcillé. »

« Les chiffres parlent également en notre faveur. D’après la Direction générale des finances publiques du ministère de l’économie et des finances, le taux d’endettement de Visseiche serait de 709 € par habitant contre 647 € pour Retiers et 558 € pour Arbrissel. »

manoir-des-jarsais-arbrissel

  • Le projet de commune nouvelle Visseiche-Arbrissel abandonné

Arbrissel – Modifié le 13/09/2015 à 04:00 | Publié le 11/09/2015 à 03:09

Lundi 7 septembre, lors de la réunion de conseil municipal, le maire, Dominique Saba et les conseillers ont réaffirmé, face à une délégation d’habitants opposée à la création d’une commune nouvelle avec Visseiche plutôt que Retiers, leur décision d’abandon du projet de création d’une commune nouvelle Visseiche-Arbrissel. Une décision entérinée lors du conseil 6 juillet.

Rappel des faits. En janvier dernier, lors des voeux du maire, Dominique Saba ouvre le débat sur l’idée de commune nouvelle.

De janvier à avril, la commune d’Arbrissel consulte les deux communes limitrophes intéressées par ce projet de création. Retiers et Visseiche. Une rencontre est organisée avec le sous-préfet et les services de l’État.

Le 13 avril, le conseil municipal d’Arbrissel vote (9 voix pour Visseiche, 1 pour Retiers) pour un projet d’association avec Visseiche.

Le 24 avril, le conseil municipal de Visseiche, à son tour, dit oui (12 voix pour et 1 blanc) au projet de création d’une commune nouvelle avec Arbrissel.

D’avril à juin, le comité de pilotage désigné travaille à l’élaboration d’une charte.

Le 19 juin, une réunion publique animée par Dominique Saba et Bruno Gatel, maire de Visseiche est organisée à Arbrissel. Le choix de Visseiche plutôt que Retiers est contesté par une partie des habitants présents à la réunion.

Le 6 juillet, à Arbrissel, lors de la réunion de conseil municipal, une première pétition en faveur d’une association avec Retiers plutôt que Visseiche est remise aux élus. En fin de réunion, ce 6 juillet, « après avoir délibéré à l’unanimité, le conseil municipal décide, au vu de la réunion publique du 19 juin, de la pétition remise aux élus lors de la réunion de conseil du 6 juillet et des remarques des administrés présents ce même jour, de mettre un terme au projet de la création d’une nouvelle commune Visseiche-Arbrissel ».

Fin juillet, début août, 82 % des foyers arbrisselois s’expriment au travers d’une seconde pétition, remise à Dominique Saba et au préfet, en faveur de la création d’une commune nouvelle. Mais avec Retiers uniquement.

Lundi 7 septembre, l’abandon du projet de création d’une commune nouvelle Visseiche-Arbrissel est à nouveau réaffirmé par le conseil municipal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s