Analyses

Le problème des noms de rue ou impromptu de Schuman.

Au moment où le conseil municipal de Saint Ouen les Vignes s’entre-déchire devant la tache à accomplir, que certains considèrent avec lucidité comme trop ardue; gageons que les partisans de la fusion, après au minimum plusieurs centaines d’heures de travail, n’auront pas oublié que le diable se cache dans les détails. Soyons sûrs que les futurs habitants de la commune nouvelle n’auront pas à subir les contrecoups, les tracasseries de la fusion, comme ce fut malheureusement le cas pour les administrés de la très poétique commune d’Aubigny/Les Clouzeaux.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s