Dans la presse

L’article de la Nouvelle République paru suite au conseil municipal du 21/07

De la fusion à la fission au conseil

23/07/2016

Le public dans la salle. - Le public dans la salle.

 Le public dans la salle.

C’était un rendez-vous annoncé et attendu dans la commune. Jeudi soir, le conseil municipal devait entériner la démarche, adoptée fin juin, sur le rapprochement entre Saint-Ouen-les-vignes et Montreuil-en-Touraine pour créer une commune nouvelle (Lire NR du 25 mai et du 1er juillet).
Avant la séance, le collectif d’habitants créé à l’occasion de ce projet remet au maire 61 enveloppes de 61 personnes demandant un référendum. Lors du précédent conseil, ce collectif avait remis une pétition de 250 signatures dans le même sens. Jeudi soir, devant une petite vingtaine de personnes, les élus devaient à nouveau débattre de l’engagement de la commune dans l’étude de ce rapprochement.

La maire Marie-Joëlle Adrast présente le débat : « Ce soir nous devons prendre la décision, pour ou contre le rapprochement avec Montreuil, avec comme objectif de créer une commune nouvelle. » La discussion est lancée ; les questions d’élus aussi, dans la foulée : « Nous sommes bien d’accord c’est avec Montreuil. Nous ne parlons pas de Limeray et de Cangey », ce à quoi la maire répond par l’affirmative. « Seulement avec Montreuil les autres villages non pas donnés suite à notre proposition », explique-t-elle.
Il est rappelé qu’il faudra composer des groupes de travail. « Ca va demander énormément de travail. Les personnes ici présentes se rendent-elles bien compte du temps qu’il faudra donner bénévolement ? » Il y a aussi des questions sur le calendrier : « Devons-nous fixer un délai, fin de l’année, courant 2017 ? » Pour l’instant, ce n’est pas défini. Le travail devra se faire par étapes avec ces groupes de travail sur différents thèmes, intégrant des habitants. « Si on y va, y aura-t-il une consultation ou un référendum de la population ? », demande-t-on. Réponse de la maire : ce sera une consultation.

Le conseil en réunion. - Le conseil en réunion.

Un vote serré

Un conseiller municipal est sceptique : « Cela va être un énorme chantier, beaucoup de temps passé et au final peut être un éléphant qui va accoucher d’une souris. » Un autre suggère : « Ne devrions-nous pas attendre une loi sur le rapprochement des communes. Est-ce un coup de foudre génial ou pas, je me pose la question ! »
Pendant ce temps, dans le public, on discute, on se pose des questions sur l’avenir des écoles, des finances, comme lors des réunions précédentes. En fin de débat, la maire propose un vote à bulletins secrets. Il y a onze élus et trois procurations. Le dépouillement est confié à deux personnes du public. Le suspense est là. Finalement tombe le résultat, serré : huit pour et six contre. Le sujet de la fusion a provoqué une fission au sein du conseil. Mais le processus continue. Des groupes de travail devraient donc être créés et le collectif pourrait rencontrer les élus prochainement.

I.R. avec corr. NR. J-C.L.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s