Ils ont fusionné et ils le regrettent…

  • Ecoles: l’exemple ubuesque de Montrichard-Val de Loire.

« La commune nouvelle ne supprimera pas de services publics! » s’étaient défendus les élus locaux avant la création de la Commune Nouvelle sauf que tenir cette promesse s’avère aujourd’hui très compliqué et des élèves de Bourré se retrouvent sectorisés sur Montrichard tandis que des élèves de Montrichard sont, eux, sectorisés sur Bourré. Compte rendu d’une situation abracadabrante.

bourré école manif GIL

Les villes de Bourré et Montrichard ont fusionné alors que Chissay, suite à un référendum, n’a pas suivi le mouvement. Pour satisfaire les habitants sceptiques envers la Commune Nouvelle un certain nombre de promesses ont été faites, notamment par rapport à la sauvegarde de l’école de Bourré, menacée, disait-on, de regroupement avec Montrichard.

L’avenir de l’école de Bourré, selon les partisans de la Comune Nouvelle, n’était pas lié au projet qu’ils défendaient et ils feraient le nécessaire pour assurer sa pérennité dans le futur.

Sauf que cette année, pour la première année d’existence de Montrichard-Val de Cher, la situation s’est compliquée. En effet, le conseil municipal de la commune nouvelle a dissout le Sivos (Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire) dans lequel s’inscrivait l’école de Bourré (en Regroupement Pédagogique Intercommunal avec l’école de Thésée) afin d’éviter une fermeture de classe en maternelle sur la Commune Nouvelle. Les élèves de maternelle de Bourré ont du coup pu être sectorisés sur Montichard.

Oui mais, contrecoup, l’école de Bourré s’est retrouvée atrophiée et menacée dans sa survie alors, pour satisfaire aux anciennes promesses de pérennité, la moitié des élèves de CM1 de Montrichard s’est retrouvée sectorisée sur l’école de Bourré !

La situation est improbable et il est raisonnable de penser qu’elle ne se reproduira pas une deuxième année. Des aménagements seront forcement trouvés à l’avenir. Lesquels ? Continuer à sectoriser des enfants de Montrichard à Bourré de manière aléatoire ou sectoriser les enfants de Bourré à Montrichard en fermant leur école?

C’est dans ce contexte qu’au conseil municipal du 23 juin 2016 de la Commune Nouvelle de Montrichard-Val de Cher, Alban Prou, conseiller municipal de la Commune Nouvelle a lu la lettre suivante, dénonçant les dérives de l’organisation en Commune Nouvelle et la situation ubuesque dans laquelle se trouve la ville de Montrichard-Val de Cher, mais également suggérant quelle conclusion apporter à cette histoire d’école.

Lettre lue au cours du conseil municipal du 23 juin 2016 par un conseiller municipal de l’opposition :

Mesdames, Messieurs les élus de Montrichard Val de Cher,

Laissez-nous vous raconter une triste histoire. Comme celle que l’on ne raconte pas à nos enfants.

Il était une fois, vendredi 17 juin dans la belle école Jules Verne de Montrichard, classe des CE2…
Allan, Cathy, Agathe, Tom, Gaël, Romane, Maël, Thomas, Eden, Yohan, Suzon et leurs copains étaient tout heureux d’entendre la sonnerie de l’école. Enfin l’heure du week-end, de rentrer à la maison. Pourtant ils l’aiment leur école, là où ils ont grandi, là où depuis de nombreuses années ils retrouvent leurs copains. Dans leur cartable, certains trouvent une lettre non nominative :
-« Hé Agathe, tu l’as toi le courrier ? Moi, je ne l’ai pas.» dit Suzon.
-« ça doit être le courrier pour ceux qui partent à Bourré » répond Agathe.
-« Moi je l’ai car il parait que ce sont les meilleurs qui vont là bas ».
– « Mais je ne comprends rien à ce que vous dites. Pourquoi on doit aller à Bourré ? Je vais demander à maman de m’expliquer.» s’exclame un autre enfant.

Il a fallu en essuyer des larmes vendredi soir, personne de la mairie pour expliquer à nos enfants, pour nous donner à nous parents les mots pour répondre à leurs questions :
 Pourquoi moi ?
 Pourquoi mes copines restent alors que moi je dois aller à Bourré ?
 Pourquoi je ne peux pas rester dans mon école ?
 Maman, tu ne pourras plus venir me chercher pour rentrer manger à la maison le midi ?
 On ne rentrera plus chez nous à pied ?
 On sera tout seul à Bourré ?
 Je ne pourrais plus jouer avec les grands et les petits ?
 Je ne pourrais pas faire la rentrée des classes avec mon frère ?
 Est-ce que mes copines qui restent à Montrichard seront toujours mes copines ?

Et nous, parents, qui répond à nos questions ? :
 Est-ce que l’arrivée de quelques enfants de Bourré en maternelle pour permettre de maintenir une classe justifie le déplacement d’une vingtaine CM1 Montrichardais dans l’école de Bourré ? Non, Mesdames, Messieurs les élus, cet argumentaire ne suffira pas à nous culpabiliser.
 Pourquoi délocaliser une classe de Montrichard à Bourré alors que notre école est suffisamment grande pour accueillir tous les enfants de notre ville ?
 Faut il que nous inscrivions nos enfants dans le privé pour qu’ils puissent être scolarisé avec leurs frères et soeurs ?

 Comment justifier un tel gaspillage d’argent public ?
o FRAIS de transport
o FRAIS d’accompagnement des enfants
o FRAIS d’entretien
o FRAIS de chauffage pour une seule classe
o FRAIS de nettoyage et tant d’autres…..
Même si le transport est aujourd’hui gratuit, c’est le contribuable qui paiera tôt ou tard la facture.

Nos impôts servent à entretenir l’école Jules Verne. Vous avez engagé des travaux tels que la rénovation de la toiture. Pourquoi tous les enfants de la commune déléguée de Montrichard ne peuvent pas en bénéficier ?

 Quelle organisation sera mise en place pour les externes ?

Quelle aide financière est prévue pour les parents dont les enfants seront à Bourré et qui n’ont pas les moyens de financer la cantine ? Ne considérez vous pas qu’il s’agit alors d’une rupture d’égalité entre les familles ?

 Quelle organisation pour les parents, les grands-parents qui n’ont pas de voiture ?

Quel casse-tête pour les parents lorsque l’instituteur de Bourré les appelle parce que leur enfant est malade et qu’il faut aller le chercher!
Quel casse-tête pour les parents lorsque le chauffeur du bus est malade, l’accompagnateur, l’instituteur est malade…
lorsque les intempéries empêchent tout transport collectif !

 Quel sera l’impact psychologique sur nos enfants d’un isolement géographique et humain ? Cela aura-t-il des conséquences sur leur travail ?
 Qu’en sera-t-il de la sécurité de nos enfants ? Si le maître, SEUL dans son école fait un malaise, qui prendra en charge les enfants ?
 Ne pensez vous pas que la décision que vous allez prendre ce soir diminue l’attractivité de Montrichard auprès de nouvelles familles et contribue à son vieillissement ?

NOUS PARENTS, avons CHOISI de vivre à Montrichard, tolérant des impôts élevés, sachant que nous bénéficions d’une école maternelle, primaire, d’un collège, d’un cinéma,
d’une piscine, d’un hôpital local, de nombreux commerces de proximité …

OUI, nous avons choisi de vivre à la campagne MAIS dans une petite ville dotée de nombreux services.
Bien sûr, nous sommes conscient du stéréotype « un village sans école est un village qui meurt » mais pensez vous réellement que 25 enfants qui arrivent en bus le matin et repartent en bus le soir » contribuent au maintien du commerce local et des services publics. SOYONS REALISTES !
 Quel intérêt nos enfants ont-ils a être scolarisé à Bourré plutôt qu’à Montrichard?
 Nos enfants seront-ils jusqu’en septembre des PIONS que vous déplacerez à votre bon grès pour combler le manque d’effectif de Bourré ?
La question n’est pas de savoir pourquoi nous ne voulons pas que nous enfants aillent à Bourré mais plutôt POURQUOI ON LES EMPECHE DE RESTER A MONTRICHARD ?
Tout ça pour ça pourrait on dire ? Pour faire plaisir à qui ????

VOUS, Monsieur Janssens, maire de Montrichard Val de Cher, avez décidé SANS CONCERTATION d’envoyer NOS enfants à Bourré. Vous en disposez comme bon vous semble. Nous ne savions pas que NOS enfants étaient VOS enfants.
Nous sommes indifférents aux étiquettes politiques, nous souhaitons simplement des élus qui bossent avec leur coeur dans l’intérêt du contribuable et de ses enfants.
Ce soir, VOUS ELUS, de Montrichard Val de Cher, allez voter pour l’avenir de nos enfants. La politique ne devrait pas avoir sa place dans votre décision. Votez en votre âme et conscience et AGISSEZ pour le bien être de nos enfants et de toutes les familles Montrichardaises.
Pour plus d’informations et exprimer votre soutien contacter le : collectifparentsmontrichard@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s