Dans la presse

Article de la Nouvelle République paru le 23/05/2016 suite à la réunion publique du 20/05/2016 à Saint-Ouen-les-Vignes.

Un compte-rendu qui témoigne d’un certain trouble parmi les habitants. Les « fiançailles » ne sont pas du gout de tout le monde…

Commune nouvelle : on s’agite

23/05/2016 05:32
Une salle comble vendredi soir. - Une salle comble vendredi soir.

Une salle comble vendredi soir.

Vivre à deux ou mourir tout seul. L’équation posée par les maires de Saint-Ouen-les-Vignes et de Montreuil-en-Touraine est simple, chiffres des budgets à l’appui. Les deux conseils municipaux ont engagé un projet de fusion au sein d’une commune nouvelle (lire NR du 14 mai). Vendredi soir, une première réunion publique était organisée à Saint-Ouen, sur le sujet. Le foyer rural fit le plein avec près de 150 personnes pour écouter les explications et poser des questions. Si rien n’est encore fait, si plusieurs intervenants ne sont pas contre le principe, en revanche, beaucoup ont fustigé le délai très (trop) court pour se décider. En effet, il faut que les conseils aient délibéré sur le sujet avant le 30 juin. D’ici là, il faudra non seulement élaborer une charte de création de cette commune nouvelle, mais lui donner un nom. Sur ce point, une boite à idée sera installée dans chaque mairie à partir de demain. On pourra aussi voter par internet pour trouver ce nom.

De la précipitation naît la suspicion ou tout au moins le malaise. Il y en eut aussi pour demander pourquoi ne fusionner qu’à deux. La réponse apportée par les maires fut simple. Les autres communes limitrophes ne sont pas partantes ou ont d’autres projets.
« Au vu des réactions sur le projet, je me demande si on va continuer » lança le maire de Montreuil, alors que quelques intervenants monopolisaient la parole pour trouver tous les arguments possibles contre le projet, que ce soit sur le fond ou la forme. La question des écoles fit réagir et ce n’est pas par hasard si une pétition fut lancée au niveau des parents d’élèves. Fusionner les structures administratives et les budgets ne provoqua pas beaucoup de réactions ni de réflexions, pourtant essentielles, et les voix se sont plutôt élevées pour que chaque commune garde son école. Quant à la majorité de la salle, elle ne se prononça pas.

Prochaine réunion publique, ce lundi soir à 20 h salle des fêtes de Montreuil-en-Touraine.

I.R.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s