Ailleurs

L’exemple de Onzain et Veuves qui délibéreront fin juin 2016 en vue de l’adoption du projet de commune nouvelle auquel ont été associés les habitants de longue date et appelés à voter afin de choisir le nom de la commune nouvelle.

Mariage en vue pour les deux communes

14/05/2016 05:36

A Veuves, le public pouvait suivre la présentation grâce au diaporama et aux commentaires des deux maires. - A Veuves, le public pouvait suivre la présentation grâce au diaporama et aux commentaires des deux maires.

 A Veuves, le public pouvait suivre la présentation grâce au diaporama et aux commentaires des deux maires.

Afin de concrétiser la commune nouvelle, les représentants des communes de Veuves et Onzain ont tenu une réunion publique mardi soir au « Clos des Oiseaux », à Veuves, pour présenter leur projet et répondre aux questions que les habitants se posent. La présentation fut faite par Nicole Le Bellu, maire de Veuves, avec l’historique du projet qui connut bien des changements lors d’une première réunion entre les maires des communes de Chouzy, Coulanges, Seillac, Mesland, Monteaux, Veuves et Onzain. Certaines communes se sont déjà regroupées, d’autres attendent.

Une charte sera signée par les deux communes et rappellera tous les points énumérés lors de cette soirée avec les orientations prioritaires comme : le développement de l’habitat dans le respect des règles urbanisme en vigueur, le respect du choix des parents pour la scolarité des enfants, le maintien, voire le développement de l’activité commerciale, industrielle, artisanale et agricole… Durant la période transitoire, c’est-à-dire avant le renouvellement des conseillers municipaux prévu en 2020, le conseil municipal de la commune nouvelle sera composé de 34 conseillers, dont 9 adjoints (6 pour Onzain, 2 pour Veuves et le maire délégué). En ce qui concerne la fiscalité, les taux appliqués n’étant pas les mêmes, il faudra régulariser sur 12 ans.

Une urne pour choisir le nouveau nom en mairies jusqu’à mardi

Les communes gardent leur identité mais il faut choisir un nom pour la nouvelle, c’est pourquoi une urne est présentée aux personnes assistant à la réunion qui ont pu voter. Ceux qui le désirent peuvent le faire jusqu’à mardi soir en mairie. Voici les noms retenus : Sithia-en-Loire (Cisse en gaulois), Valvigne, Veuzain-sur-Loire (contraction de Veuves et Onzain), Cisloire (contraction de Cisse et Loire). Les questions posées sont surtout basées sur le libre choix de la scolarité, le fait que la fiscalité va augmenter pour Veuves, les associations de chaque commune…
Mercredi soir, c’était au tour d’Onzain d’organiser une réunion publique sur la commune nouvelle. Devant un public nombreux, Pierre Olaya, maire d’Onzain, a défendu le projet. Parmi l’assistance, de nombreuses questions furent posées : le personnel municipal en commun (48 employés sur Onzain, un employé municipal et un secrétaire à temps partiel sur Veuves) : « Il n’y aura pas de nouvelles embauches. » La perception et la poste, deux services publics, sont menacées : « La commune ne peut pas intervenir. » Comme à Veuves, les personnes présentes ont pu voter pour le choix du nom de cette commune nouvelle. L’urne est en mairie jusqu’à mardi.
Les deux conseils vont se réunir prochainement pour décider de la création de la commune nouvelle, en septembre le préfet donnera sa décision. Jusqu’en décembre les conseils vont travailler pour préparer les budgets et la naissance de la nouvelle commune et, le 1er janvier 2017, la nouvelle commune sera effective.

Cor. NR : R.G.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s