Ailleurs

Le projet de commune nouvelle entre Semblancay et Saint-Antoine-du-Rocher a finalement été abandonné après le rejet massif des habitants consultés sur la question. Sur ce cas, la stratégie municipale est directement en cause puisque les citoyens n’avaient pas été informés de ce qui se tramait. La municipalité avait été sanctionnée d’un cinglant 80% de non à la commune nouvelle.

Les habitants de Saint-Antoine disent  » non  » à Semblançay

29/02/2016 05:46
La petite mairie de Saint-Antoine était pleine comme un œuf à l'heure du dépouillement. - La petite mairie de Saint-Antoine était pleine comme un œuf à l'heure du dépouillement. - (Photo NR, Hugues Le Guellec)
La petite mairie de Saint-Antoine était pleine comme un œuf à l’heure du dépouillement. – (Photo NR, Hugues Le Guellec)

 

A une écrasante majorité, la population s’est prononcée contre le projet de fusion des deux communes. Le conseil municipal pourrait statuer ce soir.

 Le premier projet de fusion de communes d’Indre-et-Loire est sans doute mort dans l’œuf hier. Les habitants de Saint-Antoine-du-Rocher ont voté contre le mariage avec Semblançay, dans le nord de l’agglomération de Tours. Le score de la « consultation populaire » organisée par la municipalité est sans appel. Le « non » a réuni 643 voix, soit plus de 80 % des suffrages exprimés. Dans cette commune de 1.500 habitants, un électeur sur deux s’est rendu aux urnes pour prendre part à ce référendum informel, mais non moins solennel. C’est dire les passions et surtout les hostilités soulevées par ce projet de fusion porté par le maire André Meulot. Par la voix des urnes, ce dernier a reçu un désaveu cinglant.

A l’issue du scrutin, l’édile accusait le coup tout en affirmant qu’il assumait totalement la consultation et son résultat. Cependant, le maire a laissé planer le suspens concernant la tenue du conseil municipal qui doit statuer, ce lundi soir, sur le projet. La nuit porte conseil. André Meulot a prévu de réunir ce matin ses adjoints et ses colistiers pour envisager la suite des événements.
Pour leur part, les opposants à la fusion ne veulent pas croire que le maire passera outre l’avis de ses administrés.« Nous vous demandons de retirer dès maintenant votre projet, mais nous sommes prêts à travailler avec vous pour envisager d’autres solutions de mutualisation avec nos voisins », a lancé hier l’un de leurs porte-parole, Jean-Pierre Bresso. Magnanime.
En aparté, ce dernier se réjouissait que ses concitoyens ne se soient pas laissés prendre par des « faux arguments » et la « vacuité » d’une charte de fusion aboutissant à une « privatisation des décisions ».
De son côté, un observateur de la vie communale commentait : « Dès le départ, c’est la méthode qui n’était pas la bonne. Apprendre ce projet par le journal, ça la foutait mal. Maintenant, il va falloir tirer les leçons de tout ça. »

à savoir

Le maire de Semblançay  » déçu « 

Les habitants de Semblançay ont été appelés à se prononcer sur le projet de fusion avec Saint-Antoine-du-Rocher il y a déjà trois mois. Contrairement à leurs voisins, ils ont dit « oui » au mariage à 60 %. Toutefois, dans cette commune, la consultation populaire n’avait enregistré que 33 % de participation, soit un électeur sur trois.
Hier soir, le maire de Semblançay – Antoine Trystram était présent au dépouillement du référendum à Saint-Antoine-de-Rocher. Il a accueilli les résultats avec flegme. « La participation est forte. Les votes sont clairs. Je suis déçu », a-t-il commenté, semblant implicitement se faire une raison.
Dans le même temps, le maire de Semblançay a défendu le projet de fusion en affirmant que celui-ci allait dans le sens de l’histoire, au moment du regroupement des régions et des territoires. « Les gens ont fait de ce projet une affaire de personnes. J’ai l’impression qu’ici on a assisté au troisième tour des élections municipales. C’est dommage », a-t-il déploré.

Pascal Denis (avec Bénédicte Chardome)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s