Actions

Quelques proverbes illustrés

Les lecteurs attentifs du blog auront remarqué qu’il était question d’une sorte de « mariage » entre les communes comme entre des êtres humains. Cette terminologie est reprise par ceux qui veulent faire passer l’idée qu’une fusion est forcement quelque chose de formidable, de gai et qu’il faudrait être étrangement constitué pour y voir quelque chose de négatif.

Malheureusement pour eux le mariage a inspiré toute une cohorte de proverbes dans tous les pays du monde qui rappellent la gravité de la chose et son aspect aléatoire.

Petit florilège féroce et tellement vrai…

Résultat de recherche d'images pour "mariage cucul"

Lire la suite

Publicités

Ailleurs

Val d’Oust : Qui se marie à reculons court au divorce…

Les Audoniens auraient-ils des doutes sur l’entente cordiale entre le conseil municipal de Montreuil-en-Touraine et celui de Saint-Ouen-les-Vignes ? Pensent-ils que tout le monde au sein des conseils municipaux n’est pas convaincu par les bienfaits d’une fusion ? Pire, imaginent-ils qu’après plus d’un an d’ajournements, de palabres, de circonvolutions le projet est toujours est toujours au même point, c’est à dire au point mort ?

L’exemple de Val d’Oust ne va pas les rassurer…

14238226_1238734299527544_8930692441341400053_n

Quand on créé une usine à gaz, des fois ça pète…

Lire la suite

Ailleurs

Olivier Ruffinetto-Delhaise : une ville ça vit puis ça meurt

Lorsque nous sommes tombés sur les photographies de la série « La Meuse » nous avons tout de suite fait le lien entre ces œuvres témoignant de la décomposition des villes et villages meusiens et la future consultation décisive sur l’avenir de notre village car une ville, ça vit ou ça meurt et les Audoniens vont être face à une lourde responsabilité.

La Meuse fait partie de ces endroits de notre pays qui sont actuellement en souffrance parce que certains choix n’ont peut-être pas été ou ne sont pas les meilleurs et le témoignage qu’apporte Olivier Ruffinetto-Delhaise permet de donner corps aux mots « exode », « désindustrialisation », « récession »…

Nous avons eu la chance de pouvoir discuter avec le photographe qui a très gentiment pris le temps de répondre à nos questions et de nous éclairer sur son travail, son origine, ses motivations, la réalité meusienne.

21558967_1626763044057999_4609920536587926102_n Lire la suite

Analyses

Les regroupements scolaires : cas concret de l’école de Pin-la-Garenne

Si l’on se fie aux déclarations du rapporteur du groupe de travail écoles-cantines la commune est seule à décider de l’avenir de son école. Il n’y aurait donc pas lieu de donner crédit une seconde aux propos alarmistes et volontairement complotistes du Collectif.

Et pourtant, nous sommes au regret de devoir, encore une fois, contredire ces propos. Non que ce soit un plaisir pour nous, après tout nous aussi nous aimerions vivre dans un monde simple et binaire où aucun travail de recherche ne se montrerait indispensable avant d’envisager une chose aussi importante que de faire disparaître un village. Un monde où le simple fait de dire quelque chose suffit à le rendre réel, comme pour les hommes politiques à la télévision mais, et c’est notre défaut principal, nous ne pouvons nous empêcher de vérifier ce qui est dit et de rechercher dans le monde réel ce qu’il en est.

Nous sommes ainsi tombés sur un exemple concret qui, et nous le déplorons, ne confirme pas la vision des conseillers municipaux pro-fusion.

19366260_296219627509527_1084353948503153980_n

Voilà des gens qui ont de bonnes mines de complotistes… Membres du Collectif peut-être ?

Lire la suite